Notre arrivée

26 janvier 2016

Il est 6:10 du matin, l’avion vient de se poser sur le tarmac, les enfants sont surexcités de voir leurs grand-parents et de commencer l’école en Australie. Moment de panique pour mon mari et moi qui venons de réaliser que ce moment est bien réel, nous sommes en Australie sans job et sans « chez nous » ! Le sentiment de panique s’est vite transformé en excitation lorsque les portes de l’avion se sont ouvertes. Nous voyons par l’hublot qu’il fait beau mais je demande aux enfants de garder leur jaquettes car l’air conditionné dans l’aéroport sera à coin.

Nous nous rendons vers la douane avec nos fameux petits billets oranges « Incoming Passenger Card » que tout le monde sans exception doit remplir pour les présenter aux douaniers.

incoming-passenger-card side2-incoming-passenger-card

Nous faisons la queue, j’en profite pour envoyer des messages depuis mon natel. Soudain, j’entends une voix féminine grave qui s’adresse à moi sur un ton peu commode, elle vient de la douanière qui me rappelle que l’utilisation de natel est interdite à cet endroit, ce délit est passible d’une amende de AUD 340. Bienvenue en Australie me dit mon mari ! Je réponds de suite que j’étais navrée, je ne savais pas (dans ma tête mes mots étaient : non mais c’est quoi cette lois à la con !!! Jamais vu ça ailleurs lol). Mon mari et mes enfants passent avec leurs passeports australiens et moi avec mon passeport Suisse et mon visa TOURISTE, elle met un petit tampon dans mon passeport avec la date d’entrée.

Ca c’est fait ! Maintenant il suffit d’aller récupérer nos baggages. Une fois toutes nos affaires sur les chariots et d’avoir répété aux enfants de ne pas toucher le chien des douaniers, on refait la queue pour passer le contrôle des valises du côté « choses à déclarer » car nous avons coché la case « nourriture ». Nous avons des chocolats avec nous et les snacks que les enfants n’ont pas mangé dans l’avion. On remet les cartes oranges au douanier et on décrit les denrées alimentaires qu’on a avec nous, les valises sont scannées, ils nous laissent passer woohooo !

A savoir que toutes les valises sont scannées peu importe si vous allez dans la colonne « rien à déclarer ». Si vous oubliez de déclarer quelque chose et qu’ils le trouvent, les amendes peuvent vite atteindre AUD 1’000.-. Ils sont intransigeants à ce niveau là.

Nous passons le Duty Free et nous avons devant nous un kangourou géant qui nous tend des TimTams !! C’est la fête nationale aujourd’hui et ça se fête avec des TimTams haha (biscuits australiens). Nous voilà bien contents 🙂

blogarrive

timtam

Nos coeurs battent vite, on sait qu’à quelques mètres se trouvent des visages familiers qui se languissent de nous voir ! YAY mes beaux-parents sont là, les enfants leur sautent dans les bras.

Nous nous dirigeons vers les voitures qui se trouvent dans le parking de l’aéroport, mes beaux-parents paient le parking non sans râler, voici les frais de parking  : (bienvenus à Sydney où les frais de parking sont chers)

International parking rates

Time P7 drive-up rate P9 drive-up rate Online rate
0 to 15 min $8.00 Free Get a quote
15 to 30 min $8.00 $8.00
30 to 60 min $17.00 $17.00
1 to 2 hrs $25.00 $25.00
2 to 3 hrs $33.00 $33.00
3 to 24 hrs $59.50 $59.50

Each additional 24 hour period or part thereof is $59.50.

Après 20 minutes de route, nous arrivons chez mes beaux-parentes qui habitent au sud-ouest de Sydney à environ 20 km du centre. Les enfants sont heureux de retrouver des jouets qu’ils avaient laissés lors de leur dernière visite. Je profite pour boire de l’eau et je sais que les premières gorgées vont être difficiles car le goût de l’eau est très différent de celle qu’on a en Gruyère, ça a un arrière goût de chimique, d’ici quelques jours, je m’y serai habitué.

On se repose un peu mais pas pour longtemps car on a un planning chargé :

  • Visite de l’école de Lana et Lucas et se procurer les uniformes.
  • Visite de la crèche de Lexie qu’elle commencera à fréquenter dans 1 semaine.
  • Visite de la piscine où les enfants suivront les cours de natation (le premier cours commence demain !).
  • S’annoncer auprès de Medicare qui est la caisse de santé publique australienne. Je n’y ai pas accès car je détiens un visa touriste, j’ai donc contracté une assurance privée pour moi. J’aborderai le sujet du système de santé australien dans un autre article.

Prochaine étape -> la rentrée scolaire !

3 Comments

  1. J’adore ton Blog et surtout j’adore les tim tam ??
    Quelle belle aventure ça je donne tellement envie de retourner en Australie

    • Merci Christelle 🙂

      Ah les TimTams, ils sont super bons mais j en ai tellement mangé que je ne peux plus les voir malheureusement lol je me suis rabattue sur les Butternut snap 😉

      Venez nous rendre visite !!

      • On trouve maintenant les tim tam à la coop. Je ne m’en lasse pas. Ou pas encore hihi
        Oh si seulement mais le temps nous manque en ce moment. Ton post sur votre situation qui vous a pousser à partir me rappelle un peu notre vie en ce moment.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


cinq × deux =

*